Un plan d’action pour l’automne 2014

Le 24 septembre dernier, les membres du Réseau de lutte à l’analphabétisme se sont réunis à Montréal afin de planifier leurs actions à venir.

D’entrée de jeu, les organisations réunies ont affirmé que l’action commune du Réseau était non seulement pertinente dans le contexte d’austérité actuel, mais essentielle à la défense des droits des personnes peu ou pas à l’aise avec l’écrit. Ils craignent en effet que les populations les plus touchées dans le contexte actuel soient parmi les plus vulnérables de la société.

Les membres du Réseau ont par ailleurs fait valoir que ce contexte d’austérité fragilise grandement les infrastructures éducatives et sociales du Québec. Il apparaît donc important d’évaluer les effets qu’auront ses politiques d’austérité à l’endroit des personnes peu ou pas alphabétisées, des services, des organisations et des actions de lutte à l’analphabétisme.

À la suite des discussions qui ont eu cours lors de la rencontre du 24 septembre, les organisations membres ont notamment convenu de documenter les effets prévisibles des compressions budgétaires à venir et de rendre publics les résultats de cette analyse. Puisque lutter contre l’analphabétisme, c’est travailler à l’amélioration des conditions de vie des personnes peu ou pas alphabétisées et de leur famille, il est à prévoir que les membres du Réseau dénonceront les compressions budgétaires ayant comme conséquence d’appauvrir davantage les moins nantis de notre société.

Le prochain rendez-vous des membres du Réseau est prévu pour décembre 2014. D’ici là, afin de soutenir l’atteinte des objectifs qu’ils se sont fixés, différents comités de travail seront à l’œuvre. Il est également prévu d’interpeller le ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, monsieur Yves Bolduc, afin que ce dernier rencontre les membres du Réseau.

Publié dans Actualités, Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*